Togo : durant les fêtes, le gouvernement a décidé la mise en place d’un couvre feu sur tout le territoire

Selon les dernières actualités partagées par les médias et journaux togolais notamment Togo News, le gouvernement a décidé de mettre en place un couvre feu sur l’étendue du territoire du Togo, et ce, à compter du Dimanche 20 décembre 2020 jusqu’au 3 janvier 2021. D’après les médias togolais, le couvre feu sera instauré de 22 h jusqu’à 5 h du matin. Les restrictions seront de 23 h jusqu’à 5 h du matin, durant les jours des fêtes, les 24, 25, 31 décembre, ainsi que le 1 janvier 2021.

Les mesures sanitaires mises en place au Togo

D’après les informations partagées dans les journaux togolais en ligne, la mise en place d’un couvre feu était une recommandation du Conseil scientifique, qui œuvrent dans la lutte active contre l’expansion de la maladie virale dans le pays. Cette recommandation est désormais une mesure officielle suite à la publication du communiqué officiel de Victoire Tomegah Dogbe par l’intermédiaire de la Coordination nationale de gestion de la riposte au Coronavirus. En effet, durant sa conférence de presse hebdomadaire qui a eu lieu le 18 décembre dernier, la CNGR a révélé officiellement l’instauration du couvre feu durant la période des fêtes.
En outre, le communiqué précise qu’il est formellement interdit de consommer dans les bars durant la période indiquée.
Il est essentiel de préciser que les mesures mises en place précisent qu’au niveau des cultes religieux seulement les endroits religieux autorisés pourront ouvrir leurs portes, et ce, seulement les vendredis pour les mosquées et les dimanches pour les églises, tout en respectant les consignes indiquées.

Les derniers chiffres du Coronavirus au Togo

Il est important de mentionner que jusqu’à ce jour le Togo compte près de 3 400 cas de Coronavirus, constitués de près de 374 cas sous traitement et 66 décès. Selon les derniers chiffres, le Coronavirus a causé le décès de 8 personnes sur un million d’habitants (le Togo compte 8.3 millions d’habitants), durant les neuf mois de la propagation de la maladie virale du Coronavirus au Togo.