Togo : le gouvernement vise à encourager la production locale

Selon les journaux togolais en ligne, un concours a été mis en place afin de désigner le meilleur promoteur du Consommer Local, dans le cadre de l’encouragement du gouvernement à la production et consommation, made in Togo. En effet, une douzaine de supermarchés se sont implantés dans différentes régions togolaises ont affirmé leur participation au “Concours du Meilleur Promoteur du 228”. Cette compétition a pour but de mettre en valeur et de promouvoir la consommation locale.

Concours du Meilleur Promoteur 228

Mise en place sous la direction du ministère en charge de la consommation locale et du commerce, ce type de concours constitue un premier du genre. En effet, grâce à cette compétition, le gouvernement espère amener les surfaces de distribution et de vente à s’intéresser encore plus dans leurs magasins aux produits locaux en mettant en place plusieurs rayons consacrés aux marchandises togolaises tout en travaillant davantage avec des producteurs du terroir.
Il est important de mentionner que tous les acteurs économiques sont aussi analysés sur plusieurs critères dont l’accueil des clients, la présentation des produits locaux ainsi que l’importance des rayons présentant les marchandises de terroir.
Cette initiative a été mise en place par le gouvernement togolais dans le cadre du mois de la Consommation locale, organisé en partenariat avec l’UEMOA. Les trois vainqueurs de ce concours seront désignés au cours de la semaine.

Promouvoir la consommation locale, une stratégie nationale

Le 6 octobre dernier, le Premier ministre, Victoire Tomegah Dogbé a lancé la première édition du mois du Consommer local, en visant de créer une stratégie nationale afin de promouvoir les produits du terroir.
Cette initiative qui est en concordance avec l’ambition du gouvernement de valoriser les produits togolais en dédiant tout un ministère chargé à promouvoir ce secteur. Cette stratégie une fois réalisée et validée, permettrait de devenir une référence en matière de promotion du consommer local.
En outre, cette décision permettrait d’une part de booster la production locale qualitative et quantitative dans plusieurs secteurs comme le textile, l’agriculture, la sculpture, l’agro-alimentaire et autres, et d’autre part d’encourager la consommation locale.
Ce type de décision constitue une nécessité dans un contexte où beaucoup de jeunes au Togo sont soutenus par différents programmes d’appuis financiers et techniques, leur permettant de se lancer dans l’entrepreneuriat dans le pays. Toutefois, ces jeunes entrepreneurs ne trouvent pas assez de débouchés dans le plan national.