Togo News : ‘Yolim’, un nouveau programme du gouvernement pour financer les agriculteurs

Le gouvernement togolais a officiellement lancé ce mercredi 29 juillet 2020 la plateforme ‘Yolim’, un prog de crédit digital, à taux zéro au bénéfice des agriculteurs.
Les petits producteurs vont donc bientôt bénéficier d’un crédit à taux zéro afin de booster leurs activités. Cet outil, fruit d’un partenariat interministériel (finance, économie numérique et agriculture) va leur permettre d’obtenir de fonds pour la location de tracteurs, l’achat de pesticides ou d’engrais. “Ce crédit se présente généralement sous la forme d’un bon d’achat électronique (autrement dit, ce n’est pas de l’argent cash), d’une valeur de 85 300 de Francs CFA, versés directement sur le porte-monnaie mobile (ou électronique) du producteur”, a précisé le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé.

Ce nouveau programme vise essentiellement à soutenir financièrement les petits exploitants agricoles et les paysans, lesquels pourront accroître leurs productions.
C’est le fruit d’une collaboration ‘Privé-Public’. Yolim, particulièrement axé sur le numérique, se veut un plan innovant pour améliorer la productivité des agriculteurs togolais.
En plus du taux d’intérêt zéro, il assure notamment une traçabilité, ne nécessite aucune Internet (utilisable avec les réseaux Moov et Togocom), et permet de résoudre les problèmes de liquidités.

‘Yolim est un exemple concret de l’accompagnement que nous apportons aux différents ministères depuis quelques années. C’est une solution tournée vers les réalités agricoles du pays’, a ajouté Faure Gnassingbé.
Plus de 5 658 985 agriculteurs sont déjà inscrits sur la plateforme ‘Yolim’ avec une enveloppe financière estimée à 8. 2 milliards de Francs CFA.
530 magasins sont déjà partenaires de l’opération. ‘Ce projet est appelé à durer dans le temps… D’ici la fin de la campagne 2020-2021, on va l’améliorer pour qu’il soit mis à l’échelle avec les autres cultures”, a ajouté le ministre de l’Agriculture, Bataka Koutéra.

Les conditions à remplir pour en profiter

– Avoir un numéro de tél mobile valide ;
– Avoir une carte d’électeur valide ;
– Être enregistré par un agrégateur validé et agréé ;
– Produire au moins deux cultures à forte valeur ajoutée, par exemple du maïs et du soja ou bien du riz et du suja.
Selon Koutéra Bataka, le ministre de l’Agriculture, ce nouveau prog entend toucher près de 570 000 agriculteurs dans les jours à venir. Cette initiative répond à la volonté de l’Etat togolais de mécaniser et de moderniser le secteur de l’Agriculture.
Il est important de rappeler que ‘l’agriculture représente plus de 52 % du Produit Intérieur Brut (PIB) togolais, et occupe 76 % de sa population active’.